Julie Landry - Confiance en soi



« Monsieur A, le vivant »

Par Julie Landry, Praticienne en hypnose indirecte et thérapies ericksoniennes et psychologue.

J’ai fait une induction avant de commencer, avec la respiration.

Tu es dans un endroit agréable, p-ê près d’un lac, d’une rivière, ou ailleurs dans la nature…

Tu peux p-ê observer devant toi, un kayak, et tu fais embarquer une personne avec toi pour une promenade. Pendant la promenade, la personne te raconte l’histoire d’un aventurier dont elle a entendu les récits… des récits d’avant

C’est un grand aventurier qui raconta qu’il y a longtemps, il a vécu un périple. Il va dans un sentier, sûr de lui, prêt à affronter toutes les situations, courageux, fier d’aller de l’avant. Il suit la route de ce sentier, pas complètement identifié, mais suffisamment clair pour qu’il sache que c’est par là qu’il doit aller. Un moment donné, il rencontre une falaise, une très haute et abrupte falaise. Il s’arrêta devant la falaise, pensif et se demandant comment il ferait pour poursuivre son chemin. Il s’assit et réfléchit à des moyens pour escalader la falaise qui l’embête tellement. Il se sent démuni face à cette haute falaise, cette montagne qui semble plus grande que lui. Alors qu’il regarde sans réponse la montagne devant lui, un étranger arrive dans le sentier. Il parle avec lui des moyens qu’il peut prendre pour monter cette falaise avec un minimum de risque et un maximum de succès. Toutefois, il ne peut monter avec lui pour l’accompagner dans ce chemin puisqu’il prend une autre route. L’aventurier continue donc de chercher des solutions et d’intégrer les bons conseils de l’autre voyageur. Lorsqu’il se sent prêt, il commence à monter. Dès lors qu’il commence, une personne arrive dans le sentier, un expert de la grimpe! Il le rejoint dans le parcours de la falaise. Notre aventurier lui fait part des difficultés qu’il a de monter cette falaise, qu’il a déjà su comment faire mais qu’il trouve cela plus difficile maintenant. L’expert lui donne quelques conseils sur les prises, sur la posture à adopter pour bien monter, fait un bout de montée avec lui, discutant de cette expérience. Et pendant un moment, ils montent ensemble. Un moment donné, l’aventurier décide de prendre une pause alors que l’expert le salue et poursuit…. Sa route.

L’aventurier prend tout le temps qu’il est nécessaire pour se rendre jusqu’en haut de la falaise, même si cela est ardu et demande bien des efforts. Il rencontre sur dans son ascension quelques personnes qui lui apporte du soutien,…. L’encourage…. Et il persévère pour arriver au bout, pour atteindre le sommet, pour se retrouver… enfin… Il prend des pauses, s’assoit quelques moments, regarde devant lui ce qu’il lui reste, admire ce qu’il a accompli comme descente. Alors qu’il lui reste encore une dernière partie à gravir, à terminer, à accomplir, vient à sa rencontre une personne qui lui dit qu’il peut avec grande facilité, sans effort, se rendre jusqu’en haut de la falaise, il n’a qu’à écouter, à l’intérieur de lui, toute la force qu’il possède déjà et cela lui viendra tout seul de gravir… la falaise. Alors qu’il se dit que c’est tout à fait vrai, il se met à gravir avec grande facilité, comme avant, comme lorsqu’il est un enfant, le reste de la falaise et se réjouit du si peu d’effort que cela lui a demandé, que tout est en lui pour réussir…. sans effort à faire, juste d’y aller avec confiance…. Alors qu’il est au sommet, il prend tout le temps pour admirer… au loin… toute l’étendue de ce qu’il a accompli et profite grandement de cette expérience qui lui a permis… de se dépasser… avec l’énergie de l’intérieur…

Et la personne dans le kayak que tu guides dans la rivière te dit son nom : Monsieur A le vivant, voilà comment il s’appelle ce grand aventurier, monsieur A le vivant, celui qui va de l’avant, qui accompli de grandes choses… qui est entier, complètement lui-même, confiant…

Et tu peux terminer cette promenade revigoré… de l’histoire de ton passager, de la personne qui a fait un tour de kayak avec toi… calme à l’intérieur de toi… permets toi de ressentir… toutes les sensations agréables que tu vis… maintenant… et remercie ton passager pour cette belle histoire qu’il vient de te raconter alors que tu peux te sentir tout à fait bien.

 Je termine la séance avec un retour d’hypnose et le décompte.

Vous pouvez trouver les coordonnées de Julie Landry dans le répertoire des hypnothérapeutes www.hypnosecfchq.com/repertoire